Dossier : Produire et manger BIO
Toutes les infos utiles sur la filière BIO dans le département des Pyrénées Orientales.
La carte ci-dessous présente une sélection d'adresses des producteurs et revendeurs de produits BIO sur le département. Cliquez sur une icône pour plus d'information.

La filière BIO

D'abord limitée aux boutiques spécialisées la filière bio s'est durablement installée dans les rayons de supermarchés depuis la généralisation du Label AB.

Le label Agriculture biologique (label AB) est un label de qualité français basé sur l'interdiction de la chimie de synthèse. Il permet d'identifier les produits issus de l'agriculture biologique. Propriété du ministère français de l'agriculture, la marque AB est définie par celui-ci et promue par l'Agence bio. Depuis le 1er janvier 2009 ses critères sont alignés sur le label bio européen.

Le coût des aliments bio est en général un peu plus élevé que le prix des produits issus de l’agriculture conventionnelle. Mais sachant l’incidence de ces derniers sur notre santé, il est préferable de faire appel à des produits bio pour consommer plus sain tout en retrouvant les saveurs des produits naturels.

En 2012, le nombre d'agriculteurs convertis à la bio a de nouveau augmenté de plus de 20% par rapport à l'année précédente. Plus de 4000 nouvelles exploitations se sont ainsi engagées.

Les produits bio les plus consommés sont les fruits et légumes. Arrivent ensuite les produits laitiers (lait, fromages et autres) puis les oeufs. Le premier lieu d'achat des produits biologiques reste les Grandes et Moyennes Surfaces (pour environ 70% des acheteurs), suivis des marchés (environ 40%), de la ferme (25%), des magasins spécialisés (23%) et enfin, chez les artisans (21%).
Les produits bio les plus demandés en France?
Tous circuits confondus, les produits bio les plus proposés sur le marché étaient les produits d’épicerie (à peu près 20% du marché), suivis des fruits et légumes (17%), du lait et des produits laitiers (15%), du pain et des farines (10%) et du vin (10%). Le reste du marché était composé des viandes bovine, ovine et porcine (7%), des œufs (6%), des boissons (5%), des produits traiteurs-surgelés (4%), des volailles (3%), de la charcuterie (2%) et des produits de la mer (1%). Le marché des produits progresse de 15% à 20% par an.

La production biologique française reste insuffisante et peine toujours à répondre à la demande, ce qui explique notamment les écarts de prix avec le conventionnel. D'autant que près de 40% des produits sont importés depuis les pays voisins (Espagne, Italie, Allemagne, Autriche...).
La filière BIO ne connaît pas la crise
Nos concitoyens en consomment de plus en plus. Simple tendance ou retour en force et durable de ce que d'aucuns appelleraient l'"authenticité alimentaire" ? Si l'objectif fixé par la précédente majorité de 20 % de la SAU (Surface agricole utile) dédiés à l'agriculture biologique a été abandonné par l'actuel gouvernement, lequel ne vise plus "que" 7 % à l'horizon 2017, les denrées alimentaires bio ont la cote.

Le chiffre d'affaires de la filière dépasse en effet les 4 milliards d'euros, plus de 36 000 agriculteurs français se sont convertis et les parcelles cultivables s'étendaient au dernier pointage de l'Agence Bio, début octobre, sur quelque 173 000 hectares. Des chiffres encourageants, tout comme les résultats d'un sondage effectué lors du dernier trimestre de 2011 selon lequel 60 % de nos compatriotes disent ainsi avoir déjà investi dans des produits bio et le recul de 38 à 30 % de la part des importations depuis 2009. Il y a de fortes chances que ce pourcentage augmente encore dans les années à venir.
Une fiscalité avantageuse
Il est des cas comme celui-ci où les clivages politiques traditionnels s'effacent devant une noble cause. La défense de l'agriculture biologique, dont on rappellera qu'elle proscrit l'usage de pesticides et de diverses substances toxiques à la nocivité indiscutable, tant pour l'Homme que pour l'environnement, en est une.

Afin qu'elle continue de progresser dans nos frontières, le gouvernement Ayrault a proposé à l'Assemblée nationale une prolongation de son crédit d'impôt. Justifié par les créations d'emplois dans le secteur et soulignant la « demande nationale forte » en produits bio, l'amendement a été adopté par les députés le mois dernier dans le cadre du budget rectificatif pour 2012.

Le BIO dans les Pyrénées Orientales

L'Association des Chambres d'Agriculture des Pyrénées
"Défendre les enjeux spécifiques des territoires et activités agricoles et pastorales des montagnes pyrénéennes"

C'est derrière cette vocation que les membres de l'ACAP ont fondé cet échelon interrégional pour mutualiser leur réflexion et apporter la cohérence à leurs actions en faveur de la montagne, en plus des échelons régionaux.

L'ACAP rassemble les représentants des six Chambres Départementales d'Agriculture et les trois Chambres Régionales du massif des Pyrénées.

Elle associe dans ses travaux les acteurs territoriaux, régionaux et nationaux, ainsi que les administrations et la recherche dans une volonté d'échanges et de convergence.

La CIVAMBIO

La CIVAMBIO est une association de producteurs Bio des Pyrénées-Orientales. Créée en 1985, l'association fédère actuellement plus de 300 des 430 producteurs engagés en Agriculture Biologique dans les Pyrénées-Orientales. L'Association est membre de Sud et Bio, l’interprofession bio Régionale du Languedoc-Roussillon.

Les membres adhérents du CIVAMBIO sont exclusivement des producteurs. Le CIVAMBIO est ainsi l'organisme représentatif des professionnels de l'Agriculture Biologique vis-à-vis des pouvoirs publics, des collectivités territoriales et des chambres consulaires.
Développement de la production locale

Prioritaire à sa création, cet objectif est toujours d'actualité. Il s'agit :

De former et conseiller les agriculteurs biologiques et ceux qui veulent se convertir à l'Agriculture biologique.

D'améliorer les techniques culturales, conformes au règlement européen de l'agriculture biologique.

D'innover en expérimentant de nouvelles techniques, notamment de lutte biologique pour la protection des cultures et la gestion de la biodiversité (bandes enherbées, nichoirs etc....) pour la prévention des risques de ravageurs de culture.
Promotion des techniques alternatives à l'usage des pesticides

L'expérience et les pratiques acquises au cours des 20 dernières années ont montré la fiabilité des techniques culturales de l'agriculture biologique.

Pour diminuer l'empreinte écologique de l'activité agricole, notamment au niveau des impacts négatifs sur la qualité de la ressource en eau (risques de résidus herbicides, nitrates et pesticides), la généralisation de certaines techniques de l'agriculture biologique est souhaitable.
Expertise technique Agriculture biologique

- Conseil et diffusion de l'information technique.
- Suivi d'exploitations de références.
- Suivi collectif pour la protection phytosanitaire des vergers.
- Expertise régionale en maraîchage et oléiculture bio.
Expérimentation Maraîchage

Le CIVAMBIO dispose d'une station d'expérimentation de 1600 m2 de maraîchage sous abri froid, située sur le lycée agricole de Perpignan-Théza.

Thèmes d'expérimentation :
Essais de variétés adaptées à la conduite culturale en AB.
Mise en point d'itinéraires techniques pour cultures de diversification : blette, chourave, épinard, mâche, navet, etc...
Lutte biologique contre les ravageurs.

Le CIVAMBIO pilote également des essais de cultures biologiques à la station expérimentale
Organisation des filières

Observatoire du marché international des fruits et légumes bio.
Mise en relation commerciale des opérateurs.
Appui aux projets des groupements de producteurs et des entreprises.
Coopération transfrontalière : développement des échanges techniques et commerciaux avec les organismes bio de Catalogne.
Restauration collective

Appui – conseil à l’organisation de repas bio en R.H.D
Accompagnement pédagogique : groupe accueil éducatif du Civambio 66
Visites dans les fermes bio et animations dans les classes.
Promotion

Le CIVAMBIO est le relais départemental de l'Agence bio.
- Edition annuelle d'un guide des points de vente en bio : Carnet d'adresses bio en Pays Catalan.
- Animation du site Internet www.bio66.com
- Organisation d’évènements sur le pôle bio du marché de la République à Perpignan.
- Création et diffusion de matériel PLV et de conditionnement spécifiquement identifiés pour l'AB.
 
 
Tous droits réservés. La reproduction du texte ou d'une partie du texte et des images est strictement interdite. © M. Peters / Le Site Catalan
Dernières sorties cinéma
Sorties et loisirs à l'affiche