Perpignan - Du mardi 1 janvier 2019 au mardi 31 décembre 2019

Palais des Rois de Majorque

Publié par  | Rubrique Patrimoine | Perpignan
Un fleuron de l'architecture gothique en Roussillon

LE PALAIS EST OUVERT A LA VISITE

Palais des Rois de Majorque
Rue des Archers - 66000 PERPIGNAN
Tel : 04 68 34 64 93


Horaires d'ouverture
Ouvert 7/7 toute l'année

Tarif : de 2 à 4 €

Fermé 1er/01, 1er/05, 1er/11 et 25/12

Du 1er octobre au 31 mai - Ouvert de 9h à 17h

Du 1er juin au 30 septembre - Ouvert de 10h à 18h

ATTENTION : le palais ferme ses portes du 13 au 15 Janvier inclus et du 26 au 28 Janvier inclus.

Situé en plein coeur de Perpignan qu'il domine d'un haut promontoire, ce superbe palais du XIIIe siècle a été pendant près d'un siècle le centre de l'éphémère royaume de Majorque.
Ce palais est né de la volonté de Jacques II qui désirait une demeure dans la capitable continentale de son royaume. Le château fût commencé avant 1274 dans un style roman tardif et achevé après 1300 dans le style gothique. Les chapelles fastueuses indiquent tout le raffinement de cette époque et le statut de Perpignan comme centre économique, politique et culturel de la Méditerranée médiévale.


La renaissance du fleuron de l'architecture gothique en Roussillon

Premier palais édifié par le premier souverain de la dynastie, le palais des rois de Mallorca de Perpignan s'inscrit dans la lignée des grands palais-forteresses de la fin du Moyen Age qu'il précède de plusieurs décennies tels le Palais des Papes d'Avignon ou les châteaux de Karlstejn (Tchéquie) et de Vincennes.

Restauré à partir de la fin des années 1940, ouvert au public en 1958, son parti architectural est encore source de discussions passionnées et passionnantes. L'étude archéologique du bâti commandée par le Conseil Général des Pyrénées Orientales et réalisée en 2004 par Agnès Marin pour HADES a permis de mieux connaître la chronologie de sa construction.

En 2009, le Pôle Archéologique Départemental dirigé par Olivier Passarius a mené les fouilles induites par la restauration du pavement de la grande cour. Elles ont mis au jour plusieurs silos à grain et un réseau de canalisations destinées à approvisionner la citerne du palais en eau de pluie. Plus inattendu, un site datant du néolithique a été découvert à l'entrée du monument. En 2013, l'aménagement de la vaste esplanade à l'entrée du monument a mis au jour un large fossé, une ancienne porte et un tronçon de l'enceinte de la première citadelle médiévale aujourd'hui disparue.

Le premier colloque international consacré au palais s'est tenu dans ses murs en 2011, année du 700ème anniversaire de la disparition de son constructeur, le roi Jaume II de Mallorca. Les actes du colloque viennent de paraître aux éditions Trabucaïre. Ils permettent de franchir un nouveau palier dans la connaissance du monument phare de Perpignan grâce aux contributions éclairées de plus de 40 auteurs.


Un palais royal de la Méditerranée

Le palais des rois de Mallorca est un palais-forteresse de style gothique. Construit dans le dernier quart du XIIIème siècle sous le règne du roi Jaume II qui s'installe à Perpignan en 1276, sa construction s'achève à l'orée du XIVème siècle. Entouré de jardins, il s'élève sur une colline au sud de la ville, le "puig del rey". Dans le sillage du souverain, les premiers maîtres d'oeuvre sont Ramon Pau et surtout Pons Descoyl, très actif à Perpignan et dans les îles Baléares.
Le plan du palais, très fonctionnel et novateur pour l'époque, forme pratiquement un carré de 60 mètres de côté. Il s'organise en deux grands espaces parfaitement différenciés : l'espace public autour de la plus grande cour et l'espace privé autour de deux cours plus petites. L'ensemble est dominé par la chapelle, en position centrale, qui marque la prépondérance du spirituel sur le temprel. L'architecture de la chapelle la rapproche de la Sainte-Chapelle de Paris, de peu antérieure, avec ses deux sanctuaires superposés et son large porche. On pénètre dans le palais par l'ouest, dans la cour la plus vaste, après avoir franchi un fossé, une barbacane et deux portes sous une tour-porche dite Tour de l'Hommage. Outre la chapelle, on retrouve ici la "grande salle", siège du pouvoir politique, la salle du trône et la chancellerie. L'élégance des portiques et des galeries qui allègent les façades principales s'oppose à l'austérité de l'enveloppe extérieure, percée d'archères et couronnée d'un crénelage en briques.
Les murs du palais, construits en galets et en briques liés au mortier, étaient enduits à la chaux et peints. Portes, fenêtres, galeries, escaliers, chaînes d'angle des murs, tours principales sont en pierres de taille : pierre ocre ou bleue, marbre rouge de Villefranche-de-Conflent, blanc et bleu de Céret, grès.


Un royaume catalan

Le 21 août 1262, Jaume Ier el Conqueridor, roi d'Aragon, lègue à Pere III, son fils aîné, le royaume d'Aragon, la principauté de Catalogne et le royaume de Valencia. Il donne à Jaume II, son cadet, le royaume de Mallorca (îles de Mallorca et Eiviça / Ibiza dans les Baléares), les comtés de Roussillon et de Cerdagne et la seigneurie de Montpellier.

Contesté par Pere III d'Aragon, le nouveau royaume connaît des débuts difficiles. A la suite du soulèvement de la Sicile contre les Français au cours duquel Pere III soutient les insurgés (Vêpres siciliennes), Jaume II de Mallorca laisse passer l'armée du roi de France Philippe III le Hardi lors de son offensive contre l'Aragon (1285). Une épidémie frappe alors l'armée de Philippe III qui bat en retraite. Le roi de France meurt à Perpignan. Entre temps, l'infant d'Aragon Alfons a envahi les îles Baléares. En 1298, la paix revenue, le roi de Mallorca les récupère y compris l'île de Menorca dont la prise aux musulmans par l'infant Alfons constitue la dernière étape de la Reconquête chrétienne en Méditerranée occidentale (1285).


Le royaume de Mallorca se développe ensuite rapidement sous les rois Jaume II (1276-1311) et Sanç (1311-1324). Les villes, notamment Perpignan, connaissent un essor remarquable. Les grands chantiers se multiliplient : palais, églises, couvents. Les souverains favorisent l'industrie et le commerce. Dans les ports de Mallorca et Collioure transitent des dizaines de navires qui sillonnent toute la Méditerranée. Le royaume atteint son apogée pendant la régence de Felip (1324-1329) et sous Jaume III (1329-1349). Le développement de la draperie roussillonnaise symbolise le dynamisme majorquin. A peine présents au XIIIème siècle à Prats-de-Mollo et Perpignan, ville de foire où circulent draps flamands et languedociens, les drapiers prospèrent au XIVème siècle. Par leur savoir-faire marchand et technique, pareurs et tisserands catalans s'imposent en moins de trois décennies à Valencia, à Mallorca, en Sicile.

Au terme d'une nouvelle querelle, le roi Pere IV d'Aragon chasse Jaume III de Mallorca (1343) puis de Perpignan (1344). Jaume III s'exile à Montpellier qu'il vend au roi de France avant d'être tué sur le champ de bataille de Lluchmajor le 25 octobre 1349 en tentant de reconquérir sa couronne. Ses héritiers revendiqueront en vain sa succession jusqu'en 1395.

© Conseil Général des Pyrenées Orientales / Darka66

  • URL: Non communiquée
Palais des Rois de Majorque, Patrimoine à Perpignan. Retour en haut
Dernières actualités publiées
Halloween Family Weeks
Tous les jours de nombreuses animations gratuites sur le thème d’Halloween
Dans la rubrique Fêtes
Le bar de la marine
Les rires et la tendresse d'hier dans un hommage à Marcel Pagnol et à Marseille.
Dans la rubrique Théâtre
Chronique Marseillaise
Ce sont des êtres à part, jamais tout à fait comme les autres !
Dans la rubrique Théâtre
Soirée Chansons
Dans la rubrique Musique
La légende des vampires aux caves Byrrh
HALLOWEEN 2019
Dans la rubrique Enfants
Ceci est un chien
Exposition canine - Action artistique
Dans la rubrique Exposition
FETE DE LA CITROUILLE
Animation vacances d'automne à la ferme de découverte saint andré
Dans la rubrique Parc animalier
Loto organisé par l'association la parada
ouvert à tous, foyer rural à 15 heures dimanche 13 octobre
Dans la rubrique Jeux
Les défunts parlent encore aux vivants
Quelques autobiographies notables du Moyen Empire
Dans la rubrique Conférence
Salon Habitat Auto du Conflent
26 et 27 Octobre halle des sport de Prades
Dans la rubrique Marché, foire et salon

Le Site Catalan

1er média pure player en Catalogne Nord, le Site Catalan contribue quotidiennement à la diffusion de l'actualité sociale et culturelle du département des Pyrénées-Orientales et des alentours.
© Images: Stocklib | Epictura

Restez en contact