Port Vendres - Du mardi 1 janvier 2019 au mardi 31 décembre 2019

L'anse de Paulilles

Publié par  | Rubrique Patrimoine | Port Vendres
Ce site classé est un bijou de la Côte Catalane

Nichée entre le Cap Béar et le Cap Oullestrell, cette ancienne dynamiterie Nobel a été réhabilitée de manière remarquable en 2008. grâce au Conservatoire du Littoral et au Conseil Général des Pyrénées Orientales. La richesse de son histoire, la beauté de ses paysages, l'esprit du lieu et le parti pris de sa réhabilitation, respectueuse de sa mémoire et tournée vers l'avenir, font d'ores et déjà de Paulilles l'un des sites les plus appréciés du département des Pyrénées Orientales.

Ouvert 7j/7 sauf les 1er janvier, 1er novembre et 25 décembre.

Horaires d'ouverture du site : 9h-17h
Horaires d'ouverture de la Maison de site : 9h-12h 14h-17h
Horaires de l'Atelier de restauration des barques : 9h-17h fermé les weekend

Date et horaire à vérifier !

Maison du site :
RD 914 - 66660
Port-Vendres
Tél. 04 68 95 23 40
Fax : 04 68 95 23 49


Depuis 2008, Le Site Classé de l'Anse de Paulilles mène un effort constant pour faciliter l'accueil des personnes en situation de handicap.
Il a donc été récompensé en novembre 2013 par l'obtention du label "Tourisme et Handicap" pour les handicaps auditif et mental.


Le site naturel de Paulilles ne peut être dissocié de l'usine NOBEL implantée sur l'ensemble du domaine.

L'usine NOBEL PRB (Poudreries Réunies de Belgique) commence à produire de la nitroglycérine et des produits manufacturés en caoutchouc (pneus, tuyaux..) sur le site de Paulilles en 1870. Plus de 200 employés travaillent et sont logés sur le site, dans les corps de bâtiment situés entre la route et la voie ferrée. Le domaine vit en quasi autarcie avec son église, son école, sa coopérative et son potager. Dans les années 1900, l'usine livre 550 tonnes de dynamite destinées à la France et à ses colonies. En 1975, cette production avoisine 4000 tonnes. Le transport s'effectue en partie par bateaux depuis l'Anse ou des embarcadères sont installés. Les explosifs sont entreposés dans des ateliers enterrés qui sont reliés par des tunnels.

Après avoir développé une activité de plaquage de métaux performante dans les années 1970, la dynamiterie ferme définitivement ses portes en 1984.

Les 32,5 hectares du domaine de Paulilles n'ont été acquis par le Conservatoire qu'en 1998. La protection de cette anse a commencé avec son classement au titre de la Loi de 1930, par le décret en Conseil d'Etat du 26 juin 1979, suite à une forte mobilisation des associations locales. Avant même la fermeture de l'usine, les pressions immobilières avaient alerté les acteurs locaux sur le risque de voir ce site s'urbaniser. Lorsque la Société Civile Immobilière Mery achète Paulilles en 1988, c'est avec l'idée d'y construire une marina. Le site étant désormais classé, les projets de construction présentés par la SCI à la Commission des sites sont refusés. Le Conservatoire s'imposera progressivement comme le seul acheteur potentiel du site.


La flore

Le site abrite une quinzaine d’espèces végétales présentant un enjeu au moins régional, dont sept sont protégées au niveau national et trois sont endémiques du littoral catalan. Parmi ces espèces patrimoniales, que l’on trouve principalement dans les habitats naturels des falaises méditerranéennes; on peut citer l’Armérie du Roussillon, le Polycarpon de Catalogne et l’Œillet des Pyrénées. L’arrière plage et le lit du Cosprons abritent également le Gattilier agneau chaste et le Tamaris d’Afrique

Le caractère luxuriant de la végétation de Paulilles est renforcé par la présence d'espèces exotiques introduites dans le « jardin du Directeur » : le Magnolia et le Cyprés de l'Arizona (Amérique du Nord), le Bougainvillier (Amérique du sud), le Troène de Chine et le Lilas des Indes (Asie)... Cette diversité attrayante et directement liée à l’histoire du site, ne doit pas faire oublier que certaines de ces espèces introduites, peuvent devenir envahissantes.

La faune

La présence d’espèces remarquables comme le lézard ocellé ou le pélodyte ponctué est avérée mais d’autres espèces, potentiellement présentes, nécessitent des inventaires complémentaires.


© conservatoire du littoral / tobi87 / cg66

  • URL: Non communiquée
L'anse de Paulilles, Patrimoine à Port Vendres. Retour en haut
Dernières actualités publiées
Projet d'éco-pâturage à la forteresse de Salses
Découvrez l’activité pastorale au service de la biodiversité.
Dans la rubrique Animaux
Faut-il protéger la nature (et les baleines) ?
Atelier à visée philosophique avec les enfants
Dans la rubrique Enfants
Concours taille de la vigne
Concours taille de la vigne
Dans la rubrique Patrimoine
salon au delà du réel
deux journées pleines de mystère planeront sur notre village
Dans la rubrique Marché, foire et salon
Les photographes et la ville
Conférence Jean-Claude Liehn
Dans la rubrique Conférence
CONCERT JAZZ
Renaud Gensane & Friends
Dans la rubrique Musique
Caroline Estremo
Infirmière sa mère !
Dans la rubrique Théâtre
Qu'est-ce qu'un ami ?
Atelier de philosophie avec les enfants
Dans la rubrique Enfants
Festival Cata'Landsnow
Du 13 au 16 février 2020 sur la station de Font Romeu Pyrénées 2000
Dans la rubrique Sport de montagne
Salon au delà du réel
deux journées pleines de mystère planeront sur notre village
Dans la rubrique Marché, foire et salon

Le Site Catalan

1er média pure player en Catalogne Nord, le Site Catalan contribue quotidiennement à la diffusion de l'actualité sociale et culturelle du département des Pyrénées-Orientales et des alentours.
© Images: Stocklib | Epictura

Restez en contact