Perpignan - Du samedi 19 janvier 2019 au dimanche 17 mars 2019

Khamsa

Publié par  | Rubrique Exposition | Perpignan
Mohamed LEKLETI

Mohamed LEKLETI
« Khamsa »

Exposition du 19 Janvier au 17 Mars 2019 au Centre d’Art Contemporain àcentmètresducentredumonde 3, avenue de Grande Bretagne, 66000 PERPIGNAN

Du 19 janvier au 17 mars 2019
Vernissage : Vendredi 18 janvier à partir de 18h30

Tarif normal: 5 euros
Tarif réduit: 3 euros
Gratuit pour les moins de 18 ans

Horaires : Ouvert de mardi à dimanche de 14h à 18h
Web : www.acentmetresducentredumonde.com
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 04 68 34 14 35

Yazid Oulab, né en 1958, vit et travaille à Marseille. Il a poursuivi dans cette ville ses études à l’Ecole des Beaux-arts après un premier diplôme obtenu à l’issue du cursus de celle d’Alger.

Yazid Oulab joint le geste à l’action, le visuel et le sonore, le plastique et la pensée. Mieux encore, celui-ci associe toujours dans sa pensée plastique le travail manuel de l’ouvrier artiste et les réflexions intellectuelles qui accompagnent cet effort. Les situations proposées ne sont pas illustratives mais métaphoriques. Elles sont proposées au regard pour susciter un prolongement interrogateur [...]

Chez lui l’accentuation des procédures créatives et l’accent mis sur les matériaux à la base de l’œuvre s’accompagnent d’interrogations sur les moyens d’aller au-delà de la matérialité afin d’ouvrir sur de multiples significations que l’art peut proposer.

Cet artiste a développé une belle capacité à relier les mondes. Parce que la relation aux gestes, aux outils et aux matériaux est plus sensible et spirituelle que matérielle, chacune des œuvres
de cet artiste est à la fois objet et idée, réalité concrète et ouverture sur l’imaginaire culturel. La religion, au meilleur sens du terme, est presque toujours présente. La plupart des pièces accrochées manifestent un lien avec les gestuelles religieuses et même les figures du mysticisme. De par sa double formation, orient et occident,

Yazid Oulab donne à voir les liens entre les deux rives de la méditerranée, entre les cultures issues des mondes musulmans et chrétiens. Avec du fil de fer barbelé il dessine des gestes de mains en prière. Avec une mine graphite insérée dans une perceuse il dessine aussi bien des figures géométriques comme des cercles mais aussi des représentations de volumes (cylindre) mais aussi un grand Christ (2,20 m). Cet usage à contre-emploi de l’outil est intéressant : l’usage de l’instrument inadéquat déplace l’habilité et dépersonnalise le geste de tracer. L’acte de création est désubjectivisé puisque la concentration de l’auteur est autant portée sur le contrôle de l’outil que sur la réalisation d’une forme intentionnelle. Ce geste dont il ne savait rien la première fois, il l’a perfectionné jusqu’à ce qu’il devienne aujourd’hui pour lui, et pour lui seulement, une technique.

Dans certaines de ses créations Yazid Oulab ose le geste accidentel, il prend le risque de l’échec. Mais dans cet abandon du contrôle il se rapproche du système naturel.
La gomme, le graphite, l’encre et le calame, un texte de Rimbaud écrit en fer forgé : on comprend que ce plasticien entretient une relation privilégiée avec l’écriture. Les clous eux-mêmes, réalisés en bois, en verre, en graphite, en métal, et en toutes tailles, très présents dans les différentes expositions de cet artiste, peuvent être relié à l’écriture.

Des clous dits de fondation en terre crue étaient insérés dans la base de murs des temples et des constructions importantes dans les traditions sumériennes et égyptiennes.
Malgré les reprises de certains matériaux (fils de fer barbelés, graphite, encre, acier poli), la répétition de certaines figures ou la réitération des mêmes gestes
dans les vidéos, les visiteurs de ses expositions repartent de celles-ci avec un sentiment d’ouverture et de liberté. Les œuvres produites sont graves mais jamais tristes parce qu’elles ne sont pas fermées. Techniquement parfaitement finies, elles laissent les significations ouvertes. Formes et gestes ont été conçus pour permettre que se produise une multitude d’associations de pensées que les mots eux-mêmes peinent à cerner.
Relier une thématique consensuelle à la singularité d’une démarche personnelle en lui donnant une actualité est le trait des meilleurs artistes ; on l’a compris je considère qu’Yazid Oulab est de ceux-là.

  • URL: Non communiquée
Khamsa, Exposition à Perpignan. Retour en haut
Dernières actualités publiées
Projet d'éco-pâturage à la forteresse de Salses
Découvrez l’activité pastorale au service de la biodiversité.
Dans la rubrique Animaux
Faut-il protéger la nature (et les baleines) ?
Atelier à visée philosophique avec les enfants
Dans la rubrique Enfants
Concours taille de la vigne
Concours taille de la vigne
Dans la rubrique Patrimoine
salon au delà du réel
deux journées pleines de mystère planeront sur notre village
Dans la rubrique Marché, foire et salon
Les photographes et la ville
Conférence Jean-Claude Liehn
Dans la rubrique Conférence
CONCERT JAZZ
Renaud Gensane & Friends
Dans la rubrique Musique
Caroline Estremo
Infirmière sa mère !
Dans la rubrique Théâtre
Qu'est-ce qu'un ami ?
Atelier de philosophie avec les enfants
Dans la rubrique Enfants
Festival Cata'Landsnow
Du 13 au 16 février 2020 sur la station de Font Romeu Pyrénées 2000
Dans la rubrique Sport de montagne
Salon au delà du réel
deux journées pleines de mystère planeront sur notre village
Dans la rubrique Marché, foire et salon

Le Site Catalan

1er média pure player en Catalogne Nord, le Site Catalan contribue quotidiennement à la diffusion de l'actualité sociale et culturelle du département des Pyrénées-Orientales et des alentours.
© Images: Stocklib | Epictura

Restez en contact